La retouche photographique, le tabou de l’art

 

A l’ère du numérique, où les téléphones sont dotés de retouche intégrée à nos photographies, aux fichiers RAW de nos appareils photos reflex et hybride, la retouche est-elle toujours un sujet tabou, mal vu, critiqué ou au contraire, est-ce quelque chose de répandu ? Nous allons voir ça tout de suite !

  • Nos smartphones

 
Je vais commencer par celui qui selon moi à démocratiser la retouche : nos téléphones portables ! Nos petits outils qui à la base faisait que des appels il y a quelques années sont maintenant devenus des appareils photos parfois très puissant. Mais pourquoi ? Pourquoi ces petits boitiers font des photographies déjà parfaites, calibrées, colorées ? Tout simplement parce que si ce n’était pas le cas, ça se vendrait moins !

 

Et oui, car nos téléphones emportent avec eux des préréglages pour que vous partagiez votre photo directement à votre famille, vos amis, vos collègues et j’en passe. Comme ça, peut être qu’envieux comme ils seront, ils voudront la même marque que vous, voir le même téléphone.

L’avantage du préréglage, c’est que c’est automatique et que vous aimez le résultat. Le désavantage, c’est que vous n’y voyez que du feu. Le préréglage vous donne un équilibre entre l’exposition, la balance des blancs et des noirs, la netteté tout ça pour que la photographie vous plaise. Ca ne fait pas parler votre libre arbitre mais sincèrement, est-ce si grave que ça ?

 

Nous cherchons des souvenirs par le biais de la caméra de notre téléphone, vouloir retoucher c’est fait pour atteindre un autre niveau de photographie, quand on à un smartphone, ce n’est sincèrement pas le but premier.

Par contre si vous voulez progresser en photographie de téléphone, je vous invite à lire le sujet juste ici : Comment prendre des belles photographies avec le téléphone.

  • Nos appareils photos

 
Je ne veux pas me perdre dans plusieurs sujets, je vais parler du plus intéressant, celui que je maitrise le mieux car je l’utilise parfois, le mode HDR.
 
Le mode HDR, qu’est-ce que c’est ? Vous l’avez sur pratiquement tous les appareils photos, c’est un mode qui permet de prendre 3 photos.
 
Une photographie sombre
Une photographie neutre
Une photographie éclairée
 
Pourquoi faire ? Les empiler ! Empiler ces trois photographies et vous obtiendrez un résultat équilibrée, ni trop de lumière, ni trop d’ombre. Pour la photographie de paysage, c’est un atout considérable, malgré tout, cela reste de la retouche. Si bien que certaines règles de concours photographiques vous interdisent l’utilisation du HDR (par contre retouche par Lightroom, aucun problème, allez savoir pourquoi)
 
Je pourrais vous parler de la multi exposition, du bracketing, la pose longue, qui sont des outils photographiques, mais je ne maitrise pas assez ces sujets et je ne voudrais pas mal vous informer. En tout cas, tous ces modes sont de la retouche et ce n’est pas parce que ce n’est pas hors de notre boitier qu’on doit considérer que c’est faux.
 
  • La retouche avec les logiciels
Oui, c’est mal vu. Combien de fois j’ai eu le droit à “c’est trop retouché”, “c’est pas naturel”, ” pourquoi quand moi je fais la photographie, c’est pas comme ça”. Tout simplement parce que vous ignorer l’utilisation de la retouche.
 
Si vous regardez tous les plus grands photographes, que ce soit international ou national, si vous vous penchez un peu sur leurs photographies, vous verrez que c’est tout bonnement impossible de faire comme eux, car ils retouchent. Et ça, c’est un sujet tabou en photographie et moi :

Ca,

 

Me,

 

Fatigue.

 
 

Oui, vous aurez des photographes qui travaillent uniquement en fichier brut, ça existe, c’est de plus en plus rare mais c’est vrai. Pour autant, faut-il les voir comme des photographes plus talentueux que les autres ? Oui en quelque sorte, s’ils sont capables de retranscrire des émotions ou des sensations sans retouche, c’est évident. Mais faut-il dévaloriser le travail des autres ? Sûrement pas !

Le travail de photographie continue après le déclenchement, pour vous transporter, vous faire voyager, vous transmettre une ambiance, appuyer une atmosphère, zoomer pour voir un animal de plus près, tout ça c’est de la retouche, mais sans ce serait tellement dommage. Avoir des paysages avec des couleurs pastels, des photographies en noir et blanc, une netteté irréprochable sur les plumes d’un oiseau, ça passe par de la retouche mais c’est aussi de l’art.

 
Vous pouvez décider de continuer à suivre des photographes qui ne retouchent pas. Mais vous n’en trouverez plus beaucoup, c’est une norme qui s’installe petit à petit et c’est comme le progrès, vous ne l’arrêterez pas.
  • Mon avis sur la question

 
Je crois avoir transcris un peu beaucoup mon idée ci-dessus, pour moi la retouche, c’est une manière d’appuyer une ambiance. Les boitiers sortent les photographies de manière grisâtre pour vous permettre de retoucher selon votre envie. Vous pouvez assombrir le ciel pour un orage, mettre en lumière l’œil perçant d’un chat, changez drastiquement le style d’une photographie pour donner des univers différents, comme le cyberpunk, le rétro ou parfois l’univers infrarouge.
 
Moi j’aime apporter des retouches à mes photographies, ça me permet de m’évader, de retranscrire des ambiances plus profondes. J’agis le plus souvent avec une grande modération afin de ne pas détruire l’identité de l’image, mais ça m’arrive aussi parfois de changer complètement une photographie juste pour le plaisir, et c’est ça le plus important, se faire plaisir !


Vous avez des questions ? N’hésitez pas à me les donner en commentaire et j’y répondrai le plus rapidement possible !

 
Et si vous ne voulez rien manquer, abonnez vous à la Newsletter en créant un compte !
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier